Solaris

December 4, 2018 – 6:20 pm

Dans le dernier numéro de la revue Solaris, Mathieu Arès se demande s’il aime ou non Susto.

La réponse est noui !

“Car Susto, c’est l’éclatement du sens pour le recréer. Vient alors l’évidence : l’essentiel du roman de luvan ne réside pas dans sa volonté de faire comprendre, mais plutôt dans le ressenti du lecteur, dans l’expérience de désorientation que l’auteure souhaitait nous faire vivre. À mon avis, voilà ce qu’est la littérature : au-delà du simple plaisir de lecture, elle alimente la réflexion. Elle nous fait voir et vivre le monde autrement”.

Post a Comment