Agrapha à l'envers

Du haut de sa branche, le Pendu lit. Il se penche aujourd'hui sur Agapha.

On lancera des vrilles vers le récit fantastique médiéval, l'auto-fiction, l'horreur cosmique, avec des éléments psychanalytiques... luvan a trop de respect pour lae lectaire pour imposer quelque interprétation que ce soit.

Suivez le reste de l'oscillation ici

Spoiler alert : Le Pendu n'est autre que Laurent Kloetzer.