En Attendant Nadeau

Sébastien Omont, de En attendant Nadeau, a lu et aimé Agrapha.

Un livre profondément original, abordant l’Histoire par l’intime et la sensation, faisant exister de vrais personnages, Aia, Silvia, Oda, Ludmilla ou « la mulier d’un autre monde », pour mener un travail sur la langue et proposer un exemple de communauté libre. Qui, contre les fictions surplombantes et closes, adopte une forme éclatée, fendue à tous les vents.

L'intégralité de sa chronique se trouve ici.