Report

La sortie de mon roman Agrapha prévu à la Volte fin mai, est reportée à septembre.

Laure Afchain bosse toujours sur la couverture.

Voici l'argumentaire de La Volte :

à l'origine fut un manuscrit du Xe siècle. apocryphe, peut-être pas.
à l'origine furent huit femmes, chacune venue d'un lointain horizon, unies dans une grotte au cœur de la forêt.
ensemble, elles racontent ou taisent leur vie de recluses, leur destinée loin du monde et pourtant si proche de lui. elles parlent mille langues en une seule, mêlant leur âme en un poème morcelé que l'autrice ensuite cimente d'or et de miel.

Voilà ce qu'en dit mon amie Marie Jouffre :

C’est un livre témoin, qui se présente comme une traduction de huit femmes mystiques vivant en paix avec les hommes et les bêtes, sans avoir à parler la même langue. Sous couvert de traduction se déroulent des liens qui dépassent de beaucoup le temps de leurs existences, pour venir s’inscrire dans le nôtre. Y ouvrir des espaces de pensées, y remettre en mouvement des notions fondamentales que notre époque étouffe ou masque.