TysT

Couverture de TysT

Avec Laure Afchain, Stéphane Perger, Arnaud S. Maniak & Melville

Aux éditions Scylla.


Couverture : Stéphane Perger & Melville.

Conception graphique : Laure Afchain.

Parution : Décembre 2022

TysT est un hommage à la fantasy, à la renaissance folk. Une invitation à tramer ses propres récits, à transformer le monde, à contempler. Une ode au silence des fonds marins, à l’iode des navigations de nuit.

Avec un jeu de rôle de Melville, une postface de Laurence Jonard, des illustrations de Stéphane Perger, qui signe également la couverture, et des cartes de symboles de Arnaud S. Maniak.

Actualités Relatives

Épreuves non corrigées (bleues)

Stéphane Perger a créé une couverture spéciale pour les épreuves non corrigées de TysT !

Vous êtes librairie ou journaliste ! Demandez votre exemplaire imprimé via ce formulaire.

+

Enjoy the Silence

Célia a lu TysT et fait un très beau compte-rendu de son expérience.


Dessin original de Célia (@cmd_artist)

Voici en fait ce que nous offre luvan dans TysT.

Dans un monde de l’imaginaire qui joue et surjoue sur le méta, sur le mutiréférentiel, l’autrice va encore plus loin. Elle ne guide pas vers l’occurrence voulue ; elle laisse aller. Comme on peut, lors d’un concert, se laisser aller à imaginer mille histoires simplement en se laissant porter par le son.

Je ne sais pas si vous avez déjà ressenti cela. Cette période de nos existences où nous écoutions beaucoup de chansons anglo-saxonnes sans en comprendre le sens. Avant que notre niveau d’anglais soit suffisant pour les déchiffrer. Que se passait-il alors ? Pourquoi écoutions-nous sans cesse, de façon répétitive et obsessionnelle, ces textes que nous ne comprenions pas ?

Simplement parce que nous les comprenions vraiment.

Tout son texte ici.

+

TysT existera !

Après 2 mois et 2 jours, la campagne pour financer TysT s'est achevée hier. Au vu de la période plus que troublée, c'est une véritable réussite malgré la petite déception de ne pas avoir atteint les 130 % pour mieux rémunérer les artistes.

Petit bilan de ce que donnent ces presque 110 % :

  • TysT en version papier : 194 ex
  • TysT en version numérique : 25 ex
  • Tirage de tête TysT : 11 ex
  • Téléchargements du 1er chapitre : 237

Ce crowdfunding à aussi permis de vendre du fonds :

  • Cru, Few of us et Adar - Retour à Yirminadingrad publiés par Dystopia : 12 ex de chaque
  • Susto, Agrapha et Comme ce monde est joli publiés par La Volte : 11 ex de chaque
  • Il faudrait pour grandir oubiler la frontière de Juillard, Roche-Nuée de Killworth, Point du jour d'Henry & Perger et Bienvenue à Sturkeyville de Leman publiés par Scylla : 9 ex de chaque

Nous sommes donc à presque 10 % du tirage initial déjà vendu. À nouveau, au nom de toute l'équipe : un énorme merci à toutes et à tous !

Une fois toutes les contributions payées, la campagne aura dégagé 1 292 € de plus que l'objectif initial. Cette somme sera investie dans l'impression d'un jeu d'épreuves non corrigées qui seront envoyées aux libraires et journalistes durant l'été.

Au sujet des règlements en attente : si vous êtes concerné(e), vous allez recevoir un mail dans les jours qui viennent. Vous pourrez régler via PayPal mais privilégiez le chèque (il n'y a pas de frais sur ce mode de règlement).

Voilà, la campagne TysT est finie. La dernière phase de correction va pouvoir commencer.

+

Tyst électrique

Une quête initiatique qui montre qu'à tout âge on est traversé par nos rencontres, on apprend du monde, et on peut encore et toujours lutter pour le rendre plus désirable.

L'imaginarium a lu TysT et partage ses impressions ici.

+

TysT chroniqué par le Chroniqueur

Le Chroniqueur a chroniqué TysT ici.

Des chats mais pas que…

Alys a lu Tyst. Elle vous dit tout ici.

Encore une tranche

La promesse de TysT est multiple et unique à la fois, c’est la promesse que l’on se fait toutes à nous-mêmes, au monde, à l’amante ou aux cieux, celle que l’on crie, ensemble, silencieusement.

Encore une tranche a lu TysT et y pose ses mots ici.

+

Vert TysT

Nevertwhere a lu TysT et nous en parle ici.

Expérience et connivence

Peut-être est-ce parce que les chemins qu’elle invoque me sont très familiers, mais ce chant de luvan a tout de suite fait écho en moi. C’était une très belle expérience que je souhaite à tout le monde. J’espère que ce livre vous touchera à votre manière, qu’il s’infiltrera en vous et ré-ouvrira les passages vers le pays vif.

Sabine C. a fait l'expérience de TysT et nous en fait le compte-rendu sensible ici.

+

Tigre sœur

TysT est d’une richesse à couper le souffle, chacun y trouvera ce qu’il est venu y chercher. Pour moi, il est un voyage long et serein où les chants remplacent le fracas des armes qui s’entrechoquent ; un voyage qui permet de réfléchir sur soi dans son rapport au monde, aux mondes.

Tigger Lily a visité le pays vif. Elle décrit son expérience ici.

+

Sous les galets, TysT…

Une mélopée aux accents païens qui fait vibrer la corde sensible et cherche à transcender la tristesse du monde.

TysT coup de cœur de Yossarian !
Toute sa chronique ici.

+

Elfette

Une fantasy touchante et marquante à travers la découverte de TysT, de luvan. Une quête portée par la polysémie, la quête de sens et la quête de soi, et une superbe découverte.

SF Elfette a lu et aimé TysT. Elle s'en ouvre ici.

+

Weirdaholic a lu TysT

Nous sommes la table d'harmonie ; luvan est la musicienne – et le silence qui se fait après elle est encore du luvan.

Toute la très belle chronique de Weirdaholic sur son blog.

Qu'est-ce que TysT ?

Xavier Vernet m'a posé quelques questions sur TysT. Vous saurez tout en cliquant ici.