Actualités

Astronout 1/4

LYON !
Astronout au Boskop 1/1 !
Ça commence demain par une lecture-dj-set en duo avec le musicien Corentin Cardinaud !
Venez !

+

ASTRONOUT !

LYON !

Aujourd'hui commence Astronout, une résidence artistique au Boskop autour de mon roman Nout, en cours d'écriture.
Au programme, une performance tous les mercredi à la galerie, suivie d'une live improvisé sur Radio Canut !
Tout cela accompagné de Jal, grand co-maestro des Intergalactiques.
Joie !

+

Naxos !

L'animateur Jerome Boulbes m'a fait l'honneur de m'inviter sur sa série de courts métrages expérimentaux Ghost Worlds (mondes fantômes).

Le numéro 5, Naxos, s'est construit comme un corail, agrégation de motifs, d'échanges et d'improvisations.

Comme Naxos est mon tout premier co-film, je serais très curieuse d'avoir vos retours !

Naxos - Ghost World V from Jerome Boulbes on Vimeo.

Un film de Luvan et Jérôme Boulbès.
Danse : Haruna Mori.
Sur une île de Méditerranée, une silhouette sombre navigue entre ombres et stèles. Guidée par une litanie poétique, elle doute de la verticalité, de son existence, et descend vers l’Ombre sous l’Ombre, où tout se résout. La réponse se trouve dans le monde sous le monde, le soi à l’intérieur de soi. Une hypnothérapie visuelle.

+

Lettre et merveilles

Un très beau texte de Ludivine, de la Librairie Lettre et Merveilles, au sujet de TysT !

Sauda, musicienne cinquantenaire, ne sait pas d'où elle vient. Elle a été trouvée sur les rochers enfant et adoptée, dans un village côtier de Bretagne. Sauda est une éveillée. Elle a la capacité de voyager entre les différentes strates de la réalité : le pays endormi, celui de ses compatriotes humains, le pays veuf, celui des rêves, et le pays vif, celui des créatures surnaturelles et enchanteresses, des esprits colériques et des gardiennes de la nature. Appelée de temps à autre en ce dernier lieu pour aider ses habitants à résoudre des missions importantes, Sauda va se retrouver embarquée dans une quête qui la mènera beaucoup plus loin qu'elle ne le soupçonnait, à la découverte de ses origines et de son essence. Une menace rôde, contaminant toutes les strates du monde, car tout ce qui existe est relié. Chaque strate n'est qu'un reflet des autres. Dans laquelle ce mal terrifiant prend-il sa source ? Comment s'en défaire ? Quel rôle Sauda doit-elle jouer ?
Ce roman étonnant et original est une véritable déclaration d'amour au pouvoir de la littérature et de l'imagination. Pouvant traverser les différentes couches de la réalité, Sauda est habituée à des concepts, des visions et des sensations qui nous sont parfaitement inconnus. Sommes-nous même capables de les mentaliser, nous les "endormis" ? Notre héroïne tient pourtant à raconter cette histoire et tente de trouver les mots, même si, nous prévient-elle, tout ne peut pas être exprimé par ceux que nous utilisons. Il y a des choses, mystérieuses, belles ou bouleversantes, qui n'ont aucun équivalent sur Terre. Pour pallier à ces informations partielles ou floues, notre attention de lecteur est donc profondément engagée. Que de puissantes émotions naissent des images qui nous viennent alors à l'esprit ! Quelle inventivité déborde de la plume de Luvan ! Charmées par cette lecture, nous vous la recommandons de tout cœur, c'est une véritable expérience.

Toutes les recommendations de Ludivine se trouvent ici.

+

Tyst Bifrosté

Une très belle lecture de TysT par Sam Lermite dans Bifrost 109.

En voici un extrait :

C’est que le voyage de l’héroïne se double, chez l’autrice et son lecteur complice, d’un voyage dans la mémoire, à la recherche de quelque chose que chacun a connu et oublié, quelque chose qui a fondé nos goûts, derrière lequel nous courons éperdument. Chez luvan, la conscience est liée à la rêverie. C’est parce qu’elle est consciente que tout se tient, et aussi qu’il y a un monde à part dans la fiction, un monde qui n’est pas réel, mais vrai.

¡ ACHETEZ BIFROST !

Mais sinon, voici la chronique entière :

+

Froid

Il fait froid dans le Terrier, mais on lit !

Une très belle lecture de TysT, précise et sensitive, à ententre et voir ici :

+

Agraphón

Nous étions en résidence de travail, avec Floriane Pochon, àlL'Abbaye de Beauport, pour la réalisation prochaine d'une installation sonore inspirée d'Agrapha, et intitulée Agraphón (le singulier d'Agrapha).




Babeth, ardente bénévole, nous prête sa voix.

+

U.F.O

Agrapha est un roman, un poème, une expérience. Ce livre exigeant ne vous laissera pas indifférent.

Agrapha, toujours OVNI ! Et c'est Scifi Universe qui le dit !

Merci pour cette très belle chronique, Nathalie Z. !

+