Actualités

Des oignons.

Oh ! Sur son compte Instagram, le Dévorateur a mis de très belles (et odorantes) photos d'Agrapha, que je ne résiste pas à la tentation de faire passer.


©Le Dévorateur


©Le Dévorateur

Si vous avez Instagram, suivez les lectures du Dévorateur !

+

Dévorée

Agrapha a été dévoré par le Dévorateur :

J’ai été complètement subjugué par ce roman. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en l’ouvrant. Il m’intriguait beaucoup, je sentais qu’il pourrait me plaire. Mais c’est seulement en lisant les premières pages du Liber primus que j’ai compris : j’allais être complètement envouté. Ça allait être une expérience de lecture complètement inédite. Et magnifique.

Et j’ai été en haleine pendant toute la lecture. Fébrile vers la fin. Une fois refermé, j’ai eu envie de relire les premières pages, je me suis retenu pour ne pas tout recommencer (ce que je ferai un jour).

Toute la chronique de Florian ici.


©Le Dévorateur

+

Agrapha à Saint-Nazaire

Camille, de la Librairie L'Embarcadère, a lu et aimé Agrapha.

Voici ce qu'elle en dit :

Attention : Objet Littéraire Non Identifiable !

Imaginez un manuscrit du Xe siècle, relatant le quotidien, les croyances, les miracles peut-être, de huit femmes réunies dans une grotte. Saintes ou sorcières, croyantes ou réfugiées.
Imaginez une historienne, tellement impliquée dans son travail de traduction et de recherche, qu’elle en perd pied avec la réalité et tente de rejoindre ces femmes.
C’est absolument brillant, passionnant et constamment intrigant.
Une ode à la nature et au pouvoir des femmes, un tour de force d’imagination et d’écriture !

Si vous êtes à Saint-Nazaire, passez à L'Embarcadère !

Librairie l’embarcadère
41, avenue de la république
44600 Saint-Nazaire
09 72 45 05 30

+

Par les yeux de Hugues

Hugues Robert (Librairie Charybde) a posé les yeux sur Agrapha et en fait une lecture éclairée et enthousiaste, sensitive et perspicace, qui me touche beaucoup.

"L’immersion conduite par la narratrice est un voyage, voyage au bout d’une nuit radieuse, voyage au bout du fleuve naturel d’une expérience de pensée singulière, dans laquelle le passé se fond avec l’actuel, en une belle présence du fantastique, pour mieux irriguer l’avenir".

"Les textes étudiés par la narratrice dans le calme austère et baroque des bibliothèques savantes autrichiennes ou bavaroises révèlent au fil des pages leur fonction discrète de passage vers une réalité différente, en direction d’une contre-histoire où la parole des vainqueurs n’aurait rien eu d’inéluctable".

Une chronique classée dans : ALIÉNATION, BIENVEILLANCE, CHLOÉ DELAUME, COMMUNAUTÉS DE FEMMES, DOMINATION, ETUDE DE TEXTES, FRANÇOISE MORVAN, FUSIONS, GENE WOLFE, HARRY MARTINSON, HISTOIRE, HOMÈRE, JEAN-YVES JOUANNAIS, LAURE AFCHAIN, LÉO HENRY, LINGUISTIQUE, LITTÉRATURE BELGE, LITTÉRATURE FRANÇAISE, LUTTE, MANUSCRIT, MARIE COSNAY, MATHIAS ECHENAY, MISE EN ABÎME, MOYEN-ÂGE, MYTHOGRAPHIE, MYTHOLOGIES, POÉSIE, RELIGION, ROMAIN VERGER, ROMAN, RUSSELL HOBAN, SCOTT BAKER, SOLVEIG ACKERFELD, SORORITÉ, SYNCRÉTISME, TRADUCTION

<3 <3 <3 <3

+

"Lu, approuvé et vivement recommandé"

La librairie La Belle Aventure, à Poitiers, a lu AGRAPHA et le recommande vivement à ses lectrices et lecteurs :

Toutes les recommandations du 15 ici.

+

Coup de <3

Agrapha, coup de cœur "absolu" (oh la la, merci °_°) de la librairie L'Antre Guillemets !

+

10-9

AVIS

Aujourd'hui, sortie du roman AGRAPHA en librairie !

Par exemple au Rideau Rouge, qui en dit ceci :

Il y a aussi une BANDE-ANNONCE !

Aujourd'hui également, dans le cadre de l'opération 10 ans / 10 SP des éditions Dystopia Workshop, vous pouvez réclamer un SP du recueil de nouvelles Few Of Us.

Ça se passe

+

Agraphablabla

Je parle d'Agrapha dans les sous-sols du Rideau Rouge.

À la question, Stuart.
À la caméra, Sylvain.
Au costume, Isabelle.

Agrapha sera dans les bacs le 10 septembre.

+